Entrer en école de commerce : pourquoi pas ?

Dans l’enseignement supérieur, les grandes écoles de commerce ne sauraient mettre en avant une ancienneté aussi grande que l’ENS, Polytechnique ou encore l’École nationale des Chartes. Mais la tertiarisation de la société et la multiplication des échanges à l’échelle internationale n’ont eu de cesse, depuis la seconde guerre mondiale, de les démultiplier et de les mettre sur le devant de la scène.

Ces écoles de commerce sont désormais plébiscitées, étant particulièrement demandées. Commerce pur et dur, management, contrôle de gestion, analyse financière, marketing, audit, trésorerie : ce sont autant de domaines essentiels à l’économie contemporaine.

La voie royale des meilleures écoles de commerce

Une prépa aux grandes écoles s’impose comme étant LA voie étroite menant aux meilleurs établissements.

Sélectionnés dès leur années de terminale en fonction de leurs notes de lycée, les candidats les plus capables sont sélectionnés par les classes préparatoires les plus prestigieuses. La plupart se concentrent en Île-de-France, avec par exemple Ginette ou Hoche à Versailles, Henri-IV ou Louis-le-Grand à Paris, mais les cursus de qualité sont en réalité nombreux, y compris en province.

S’ensuivent deux années de préparation des plus denses, voire trois pour les étudiants qui font le choix de repiquer en vue d’obtenir une meilleure école. Plusieurs concours avec des troncs communs permettent alors d’entrer à HEC, l’ESSEC, l’ESCP, l’EM Lyon, l’EDHEC, l’EM Grenoble et alii. Le classement des écoles de commerce, attentivement suivi, est mis à jour chaque année.

Une multiplicité de cursus

Cette voie « classique » des CPGE intensives n’est pas la seule. Il existe différents moyens de bifurquer vers les écoles de commerce, soit via des concours plus littéraires (drainant cependant moins de places), soit via des passerelles d’équivalences de diplômes en provenance de l’Université ou d’autres grandes écoles (accords entre établissements…).

Des programmes spécifiques en master sont possibles, aussi bien que des admissions en prépa intégrée pour certains établissements. À cet égard, l’alternance est généralement conseillée pour mener à bien le financement d’études qui ne seront pas données pour tout le monde.

Même les professionnels en activité peuvent obtenir le diplôme d’une école de commerce de premier plan, principalement à travers les MBA.

Marie121 Posts

Je suis consultant en recrutement dans un cabinet du sud ouest, et Vocatis vise à partager des conseils et actualités liés à la formation professionnelle.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password