Créer des emplois plus sûrs grâce à la franchise

Big group of isolated small people in a line (fixed)

De nos jours, les postes, aimés ou pas se gardent. La période d’inactivité avant de renouer avec un meilleur poste ou encore le retour d’entreprise pour des demandes d’emplois qui, tous, sont à durée déterminée, tout cela nous trotte dans la tête. C’est ainsi que l’entrepreneuriat est devenue aujourd’hui une solution de plus en plus prisée afin de se constituer un patrimoine ou encore assurer sa retraite. Entreprendre mais dans un domaine sûr, cela paraît possible avec les franchises. Et ce choix atteint de plus en plus de monde.

La franchise sécurisant mais dans quel sens

Se lancer pour son propre compte n’est pas une mince affaire et gérer les coups durs tout seul encore moins. Grâce à son modèle économique, la franchise est une activité qui résiste à la crise. Pari tenu pour ces branches lors de la crise économique de 2013, une baisse de 7%, soit la moins basse du marché, a été enregistré. Cela, grâce à leur marketing de réseau qui a su structurer et compenser les pertes à travers les autres filiales de chaque enseigne. Le pouvoir de jouir d’un avantage concurrentiel dès son arrivée sur le marché est également un véritable plus. Cela épargnera le franchisé une étude marketing coûteuse et beaucoup de temps pour travailler sur d’autres aspects. Et enfin, l’assistance gratuite et permanente dans ce genre de contrat est un avantage hors pair.

La franchise en tant que générateur d’emplois

Les chiffres ne mentent pas : en 2014, 8% des franchisés étaient des salariés sans emploi. En 2011, 70% des franchisés étaient des salariés. Et ces chiffres sont encore en pleine expansion. Dans un second lieu, les franchises ne font pas du cursus scolaire et des diplômes un gros problème. Ils recrutent sur des parcours très variés. 18% des franchisés n’ont par exemple que leur BEP, seuls 13% d’entre eux ont un BAC+5. La majeure partie soit 38% des franchisés sont munis d’un bac +2/ soit énormément plus de chance pour ceux et celles qui n’ont suivis que des formations professionnelles.

Au final, la franchise est peut être réellement une solution ?

Marie45 Posts

Je suis consultant en recrutement dans un cabinet du sud ouest, et Vocatis vise à partager des conseils et actualités liés à la formation professionnelle.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password