La prise de décision en management d’entreprise

decision-management_4541634

Décider est une tâche difficile, n’importe quel manager le sait. Tout le bon fonctionnement d’une entreprise dépend des décisions tranchées par son dirigeant. En plus des compétences techniques, à cet effet, il incombe au manager de savoir visualiser quelles sont les actions qui auront un impact bénéfique à l’avancement de sa société. Les cas de figures divergent d’une entité à une autre, cependant quelques impératifs demeurent dans l’ensemble. Voyons de quoi s’agit-il.

Choisir les bons outils de décision

Chaque jour, un manager est amené à prendre des dizaines de décisions relatives au bon fonctionnement de la société. Cela va des petites décisions à celles qui comprennent des grands risques pour l’organisme. Trancher n’est pas du tout aisé vue le nombre de paramètres à considérer à chaque cas. Par conséquent, il leur faut des outils d’aide qui lui permet de trancher efficacement et équitablement. Mais, il faut aussi choisir le bon dispositif d’aide afin d’aboutir à de bonnes décisions. Le manager peut recourir au modèle de prise de décision émis par Herbert SIMON, l’IMC. Ce modèle met en évidence la difficulté de la prise de décision. Il se compose de trois étapes : l’intelligence, la modélisation et le choix de la meilleure issue.

Trouver le bon processus

Un bon manager ne doit pas prendre une décision à la hâte. Une précipitation peut entraîner à des faux jugements et induire de mauvaises décisions. Si la composante temps y consent, il peut se permettre de reporter l’action pour avoir des idées plus claires. Dans sa prise de décision, le manager doit prendre en compte les ressources disponibles et peser les risques potentiels encourus. Puis, il est aussi libre de demander conseils à leurs collaborateurs s’il le juge nécessaire. Il serait contre-productif de se cloîtrer tout seul dans son bureau. Au contraire, il faut bien s’entourer pour se nourrir des avis des autres. De plus, on ne doit pas viser la perfection. La mentalité perfectionniste est utile mais il essayer de ne pas tomber dans l’excès est la meilleure des solutions. Il faut accepter le fait qu’on puisse se tromper et que l’on puisse apprendre de nos erreurs. Finalement, un manager doit parfois jouer sur les intuitions. Réfléchir trop longtemps entraîne une perte de temps. Or, le temps c’est de l’argent comme le dit l’adage.

Marie31 Posts

Je suis consultant en recrutement dans un cabinet du sud ouest, et Vocatis vise à partager des conseils et actualités liés à la formation professionnelle.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password